French, english… hurray for the mix! Guess I’ll make that blog bilingual….

Quand j’arrête pour y penser, la tite Louve que j’étais à pris le bord; la vie m’a sacré une quantité de claque en plein visage dont j’aurais pu me passer. La Louve que les gens connaissait est devenue petit chiot braillard, sensible et “psychotique”.
La Louve à eu une seule bonne chose dans sa vie jusqu’à date et elle se bat quotidiennement avec la peur de la perdre… cette seule personne qui lui à donné des frissons inoubliables depuis le 10 novembre 2007, la seule qui me rend “speachless” et folle d’amour.
Malgré que je tentes le positisme et que je tente toujours de pas y penser, certains évènements, dont, exemple, quand je m’arrête 30 secondes pour penser, me décourage au point de me voir comme une “failure”. Je tente de me reconstruire, de penser à autre chose, entre autre la seule lumière de ma vie… mais le chemin est très ardue pour redevenir l’Alpha de moi-même, La Louve mordante que j’étais. J’ai peine à expliquer pourquoi on m’appellais La Louve avant. Un rien me met en larmes. Je suis incapable de suivre.
Je remercie tout les jours la vie de m’avoir mis mon Amour sur mon chemin, il est celui qui me tiens en un seul morceau, sans lui, j’abandonne l’instinct de survie.
Je sais que un jour, à moins qu’une autre brique à GPS me vise encore, je vais m’en sortir. J’ai déjà eu une bonne nouvelle la semaine passé: Je suis enfin “qualifié: selon le gouvernement du Canada, ils peuvent m’appeller à tout moment pour un poste. Allumer des cierges, prier le diable, chatouillez bouddha, what ever votre religion en autant que ça peut m’aider à ce qu’ils m’appellent vite: Je veux un bon salaire, je veux des vacances, je veux des journées maladies, je veux un horaire normal, je veux être fière de mon emploi.
Ca serait un pas de plus, ou plutot un outils de plus pour m’aider à retrouver ma confiance et ma force. Il va que rester à laisser à la poubelles mes ombres du passé et ces mauvais évènements qui mon détruit émotionnellement et qui on détruit ma confiance… elles m’ont presque achevés même pour certain…
Mais j’essaye fort de pas me laisser atteindre, comme avant, je vous le jure.
Je suis tanné d’être sur le bord de la depression, j’ai assez pris de pillules… oui elles me fesait du bien, je vivais normalement… et je sais que si mon médecin lirais ça, j’y retournerais assez vite merci!! Et sans compter les recommendations de thérapie! Anyways avec ces pillules là je suis incapable de v…… 😛
Bon… ma collègue de travaille viens de me lancer une “coffee crisp”, anti-dépresseur à court terme qui va drette din fesses…. ça fait du bien!
Bon suffit la déprime….. vite il me faut des remontant!

Advertisements